Comment vérifier si ma fiche de paie est correctement établie ?

Vérifié par notre équipe le 31/05/2024 Travail

1. Vérifiez l'exactitude des informations personnelles

2. Contrôlez le nombre d'heures travaillées : Comparez le nombre d'heures indiqué sur la fiche de paie avec vos relevés d'heures ou planning. Les heures supplémentaires doivent être clairement distinguées des heures normales, avec les taux de majoration correspondants (25% de la 36ème à la 43ème heure et 50% de la 44ème à la 48ème heure).

3. Examinez le taux de rémunération : Vérifiez que le taux horaire ou le salaire mensuel correspond à ce qui a été convenu dans votre contrat de travail ou la convention collective applicable.

4. Analysez les différentes composantes de la rémunération : Toutes les primes, indemnités ou avantages en nature auxquels vous avez droit doivent être inclus et correctement calculés.

5. Vérifiez les cotisations sociales : Les cotisations pour la retraite, la sécurité sociale, l'assurance chômage, etc., doivent être listées et déduites de votre salaire brut pour obtenir le salaire net. Les cotisations doivent être réparties en plusieurs rubriques : santé, accidents du travail et maladies professionnelles, retraite, famille et chômage.

6. Contrôlez les cumuls : Les cumuls annuels doivent être mis à jour et refléter l'ensemble des sommes perçues depuis le début de l'année.

7. Assurez-vous de la présence des mentions obligatoires : Conformément à l'article L3243-2 du Code du travail, le bulletin de paie doit comporter notamment l'identité de l'employeur, la convention collective applicable, le nombre d'heures travaillées, la rémunération brute, les cotisations sociales, le montant net à payer, et la date de paiement.

En cas de doute ou de contestation, sachez que vous pouvez contester le montant ou l'exactitude de votre fiche de paie pendant 3 ans à compter de sa remise (article L3245-1 du Code du travail).