Mon propriétaire a-t-il le droit de me bloquer l'accès à mon logement ?

Vérifié par notre équipe le 14/06/2024 Immobilier

La réponse est non, votre propriétaire n'a pas le droit de vous empêcher d'accéder à votre logement.

En effet, le locataire a un droit de jouissance paisible du logement en vertu de l'article 6 de la loi n° 89-462 du 6 juillet 1989 tendant à améliorer les rapports locatifs. Cette loi stipule que le propriétaire doit garantir au locataire une jouissance paisible du bien loué et ne peut en aucun cas en interdire l'accès.

Le fait de bloquer l'accès au logement peut être considéré comme une violation de domicile, ce qui est une infraction pénale prévue par l'article 226-4 du Code pénal. Cet article dispose que "l'introduction ou le maintien dans le domicile d'autrui à l'aide de manœuvres, menaces, voies de fait ou contrainte, hors les cas où la loi le permet, est puni d'un an d'emprisonnement et de 15 000 euros d'amende."

Vous avez plusieurs recours possibles :
1. Mise en demeure : Vous pouvez envoyer une mise en demeure à votre propriétaire pour lui demander de cesser immédiatement de vous bloquer l'accès à votre logement. Cette mise en demeure doit être envoyée par lettre recommandée avec accusé de réception.
2. Saisir le tribunal : Si la mise en demeure reste sans effet, vous pouvez saisir le tribunal d'instance pour demander une ordonnance de référé afin de faire cesser ce trouble.
3. Porter plainte : Vous pouvez également porter plainte auprès de la police ou de la gendarmerie pour violation de domicile.